Date de parution

juin 2019

Cinq arnaques susceptibles de tromper même les personnes les plus avisées – comment vous protéger


(EN) Vous vous pensez à l’abri des dernières fraudes et des plus récentes arnaques? Les entreprises s’efforcent continuellement de protéger les données contre les attaques des fraudeurs, mais les fraudeurs s’efforcent encore plus d’y accéder. Vos renseignements personnels et financiers sont donc vulnérables aux intrusions.

« Même si l’on se facilite la vie grâce aux progrès de la technologie et aux outils comme les dispositifs de reconnaissance d’empreinte du pouce, de la voix et du visage, nous ne pouvons pas nous permettre de baisser la garde, » indique Doretta Thompson, responsable de la littératie financière à l’organisation Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada). « Chacun de nous doit continuer à faire personnellement preuve de diligence en raison de la menace constante de la fraude, en ligne et hors ligne. »

Voici quelques exemples d’escroqueries dont il faut se méfier :

  1. Les arnaques de rénovation domiciliaire. Les coûts associés aux rénovations peuvent s’accumuler rapidement, mais cela ne signifie pas que vous devez rogner sur les dépenses et faire des économies qui risquent de compromettre votre santé financière et votre sécurité. Méfiez-vous si un entrepreneur vous offre un rabais à la condition que vous le rémunériez en argent comptant et assurez-vous que chaque personne qui entre dans votre maison est agréée pour le type de travail qu’elle doit exécuter. De plus, veillez à ce que le contrat énonce clairement le type de travail qui sera effectué, les produits de finition qui seront utilisés et la personne qui sera responsable en cas de problème.
  2. La fraude par carte de crédit. Selon un nouveau sondage réalisé par CPA Canada, 70 % des Canadiens redoutent plus la fraude aujourd’hui qu’il y a cinq ans. Il n’en demeure pas moins que malgré cette inquiétude, nous sommes nombreux à nous faire arnaquer : 19 % ont indiqué être au courant d’avoir été victimes d’une fraude par carte de crédit. Par exemple, si vous devez entrer vos renseignements de carte de crédit sur un site Web, assurez-vous que la connexion internet est sécurisée en vérifiant la présente de la lettre « s » dans la mention « https », ce qui indique que le site est « sécurisé ».
  3. Le vol d’identité. Votre numéro d’assurance sociale (NAS) vous identifie. Ne donnez jamais ce numéro à quiconque, sauf à un employeur qui vous a embauché, à un responsable d’un programme gouvernemental (comme les prêts étudiants) et à l’ARC aux fins de l’impôt sur le revenu.
  4. Les stratagèmes amoureux. Les personnes seules, à la recherche de l’amour et de l’amitié, peuvent être très vulnérables et leur capacité à prendre des décisions est parfois compromise. Si vous communiquez avec une personne que vous avez connue sur un site de rencontre en ligne, prenez votre temps pour lui faire de la place dans votre vie et méfiez-vous si elle vous demande de l’argent pour quelque raison que ce soit, même si c’est pour venir vous voir.
  5. Les arnaques fiscales. Durant la saison des impôts, l’Agence du revenu du Canada avertit les Canadiens de faire attention à cette arnaque fréquente qui déçoit trop de personnes chaque année. Rappelez-vous que l’ARC ne demande jamais de renseignements personnels par courriel ou au téléphone, et n’envoie aucune communication contenant des propos menaçants ou agressifs.

Pour obtenir davantage de renseignements, consultez le site cpacanada.ca/le-programme-de-litteratie-financiere-de-cpa-canada.


Pièces jointes pour les médias Contenus connexes
Conditions d’utilisation

Le contenu de L’édition Nouvelles est offert gratuitement. Pour les articles, vous devez en accorder le crédit d’utilisation à L’édition Nouvelles en inscrivant « (EN) » au début de l’article ou en indiquant « www.leditionnouvelles.com » ou « L’édition Nouvelles » à la fin. La source ou le commanditaire de l’information cité dans le texte doit aussi être identifié tel que présenté. Les images ne doivent être utilisées qu’avec le contenu rédactionnel correspondant. L’utilisation des articles de L'édition Nouvelles constitue une acceptation de ces modalités et entérine l’entente entre vous et L'édition Nouvelles.

Avis de non-responsabilité : Les opinions et les commentaires exprimés dans le contenu de L’édition Nouvelles n’engagent que leurs auteurs respectifs. Les points de vue exprimés dans ces articles ne représentent pas nécessairement les positions de News Canada Inc., des membres de sa direction ou de ses employés. News Canada Inc. n’est pas responsable des commentaires rédigés par ses collaborateurs, et décline toute responsabilité à l’égard de ces propos.