Comment freiner la crise des opioïdes dans les petites villes


(EN) Il est fréquent et erroné de croire que les grandes villes sont les plus touchées par l’utilisation et l’abus des opioïdes. De récentes statistiques montrent que les résidents de communautés comptant de 50 000 à 100 000 personnes sont 2,5 fois plus susceptibles d’être hospitalisés en raison d’une surdose d’opioïdes que ceux des grands centres métropolitains.

Pour être plus au fait du problème, les hospitalisations liées aux surdoses d’opioïdes représentent maintenant plus du double du nombre de ceux qui résultent d’accidents de voiture. Heureusement, nous pouvons tous jouer un rôle dans la lutte contre la crise dans nos communautés. Voici trois choses que vous pouvez faire :

Sachez qui est à risque. Toute personne qui utilise des opioïdes (ordonnance ou autre) peut être à risque d’une surdose accidentelle. L’utilisation abusive des médicaments, la confusion entourant la posologie et le mélange d’ordonnances sont quelques-uns des risques d’usage d’opioïdes. S’il y a des opioïdes à la maison, tous ceux qui y vivent ou qui vous rendent visite sont exposés à un risque.

Apprenez les signes de surdose. Une surdose d’opioïdes peut causer une respiration ralentie ou arrêtée, des ronflements profonds ou des gargouillements, causer le vertige et de la confusion, un évanouissement, une incapacité à se réveiller au toucher, un battement de cœur ralenti ou inexistant, des changements de couleur de la peau et des pupilles rétrécies. Si vous soupçonnez que quelqu’un souffre d’une surdose, composez le 911 immédiatement.

Ayez une trousse de naloxone. La plupart des pharmacies au pays, dont le Québec, peuvent vous fournir une trousse de naloxone; dans certaines provinces, vous pouvez même obtenir le vaporisateur nasal et les versions injectables de naloxone gratuitement. Votre pharmacien peut vous former rapidement sur la façon d’utiliser la trousse et à réagir à une surdose. Parlez-en à votre pharmacien pour obtenir une trousse de naloxone afin d’être prêt à aider quelqu’un dans le besoin.


Pièces jointes pour les médias Contenus connexes Conditions d’utilisation

Le contenu de L’édition Nouvelles est offert gratuitement. Pour les articles, vous devez en accorder le crédit d’utilisation à L’édition Nouvelles en inscrivant « (EN) » au début de l’article ou en indiquant « www.leditionnouvelles.com » ou « L’édition Nouvelles » à la fin. La source ou le commanditaire de l’information cité dans le texte doit aussi être identifié tel que présenté. Les images ne doivent être utilisées qu’avec le contenu rédactionnel correspondant. L’utilisation des articles de L'édition Nouvelles constitue une acceptation de ces modalités et entérine l’entente entre vous et L'édition Nouvelles.

Avis de non-responsabilité : Les opinions et les commentaires exprimés dans le contenu de L’édition Nouvelles n’engagent que leurs auteurs respectifs. Les points de vue exprimés dans ces articles ne représentent pas nécessairement les positions de News Canada Inc., des membres de sa direction ou de ses employés. News Canada Inc. n’est pas responsable des commentaires rédigés par ses collaborateurs, et décline toute responsabilité à l’égard de ces propos.