Cinq conseils pour aider vos enfants à gérer leur argent à l’école


(EN) Envoyer vos enfants au collège s’accompagne de son lot de défis, mais avez-vous réalisé que leur manque de connaissances en ce qui a trait aux cartes de crédit pourrait en faire partie? Après tout, en tant que parents, vous connaissez l’importance de bien gérer votre crédit, mais vos enfants ne sont pas forcément aussi bien renseignés sur le plan financier.

Voici quelques conseils pour veiller à ce que votre enfant gère correctement son argent, du premier jour de classe jusqu’au dernier.

  1. Partir sur de bonnes bases. Une fois que votre enfant est en âge de posséder sa propre carte de crédit, il est préférable qu’il commence par vérifier son propre rapport de solvabilité pour confirmer que son dossier ne comporte pas de données frauduleuses ou erronées. Il pourra ainsi commencer son historique de crédit avec un dossier sans tache. Consultez les sites Web d’Equifax Canada et de TransUnion Canada pour savoir comment obtenir gratuitement un rapport de solvabilité de chaque agence d’évaluation du crédit.
  2. Ouvrir un compte bancaire. Avoir un compte-chèques ou un compte d’épargne et le maintenir à flot peut constituer un élément important de l’apprentissage financier de vos enfants. Ils doivent être informés que certaines activités négatives, comme le fait de rédiger un chèque sans provision, peuvent finir par figurer dans leur rapport de solvabilité.
  3. Examiner les différentes options de carte de crédit. Les cartes de crédit ne sont pas toutes égales. Il est important de trouver la carte de crédit qui convient au style de vie et aux habitudes de consommation de votre enfant. Demander une carte de crédit sans frais annuels assortie d’un programme de fidélisation, comme la carte MasterCard Services financiers le Choix du Président, constitue un bon point de départ. Cette carte leur permet d’accumuler des points PC Optimum sur leurs achats. Les étudiants sont déjà suffisamment à court d’argent, et les soulager du fardeau des frais annuels sur leur carte de crédit peut grandement leur simplifier la vie. De plus, pouvoir échanger les points qu’ils ont accumulés contre des produits d’épicerie gratuits sera toujours très intéressant.
  4. Payer les factures à temps. Savoir comment fonctionnent les intérêts pour éviter d’avoir à en payer est un élément primordial parmi les choses à faire et à ne pas faire en matière de cartes de crédit. Personne n’aime devoir payer plus que nécessaire, alors veiller à ce que votre enfant sache rembourser dans les délais les factures de sa carte de crédit est indispensable.
  5. Trouver un emploi stable et le conserver. Le fameux emploi d’étudiant a toujours la cote. . Les antécédents professionnels représentent l’un des facteurs les plus importants examinés par les institutions financières au moment de déterminer si elles peuvent vous prêter de l’argent, au moyen d’une carte de crédit, par exemple. Avoir un emploi à temps partiel tout au long de l’année scolaire ou pendant l’été est un bon atout.

Pièces jointes pour les médias Contenus connexes Conditions d’utilisation

Le contenu de L’édition Nouvelles est offert gratuitement. Pour les articles, vous devez en accorder le crédit d’utilisation à L’édition Nouvelles en inscrivant « (EN) » au début de l’article ou en indiquant « www.leditionnouvelles.com » ou « L’édition Nouvelles » à la fin. La source ou le commanditaire de l’information cité dans le texte doit aussi être identifié tel que présenté. Les images ne doivent être utilisées qu’avec le contenu rédactionnel correspondant. L’utilisation des articles de L'édition Nouvelles constitue une acceptation de ces modalités et entérine l’entente entre vous et L'édition Nouvelles.

Avis de non-responsabilité : Les opinions et les commentaires exprimés dans le contenu de L’édition Nouvelles n’engagent que leurs auteurs respectifs. Les points de vue exprimés dans ces articles ne représentent pas nécessairement les positions de News Canada Inc., des membres de sa direction ou de ses employés. News Canada Inc. n’est pas responsable des commentaires rédigés par ses collaborateurs, et décline toute responsabilité à l’égard de ces propos.